Pourquoi cette note mensuelle ?

Note complète de septembre 2019

Mon objectif Il est de faciliter l’émergence d’une culture entrepreneuriale de la création/reprise et des Très Petites Entreprises et des petites PME, une culture qui se différencie de celle de la gestion/organisation et de celle de l’économie des Moyennes/grandes entreprises dont les concepts, souvent inappropriés pour les très petites, irriguent cependant l’essai de compréhension des TPE/PME et des créations d’entreprise.

 

Par ailleurs, dans ce domaine, très peu de recherches et d’analyses, notamment dans la durée, permettent d’appréhender  ce « monde »; regrouper ces travaux et analyses permet de construire un socle pour mieux connaitre et agir au profit de ces chefs d’entreprise, d’autant que très peu de structures relaient les analyses produites :

– les centres spécialisés de documentation font référence seulement en quelques lignes, orientant le lecteur vers l’ouvrage ou l’étude signalé

– les lecteurs, faute de temps ou de motivation suffisante, ne s’y plongent que peu L’ambition est donc d’en faciliter l’accès, avec un souci de lisibilité,  de pragmatisme et d’adaptation au lecteur, acteur impliqué.

 

A qui cette note est destinée? Le public visé est constitué de l’ensemble des acteurs impliqués ou préoccupés par les créations/reprises d’entreprises, les TPE et PME…tels les structures d’appui aux porteurs de projets, et chefs d’entreprise, les acteurs « fournisseurs » (banques, assurances…), les enseignants, les chercheurs, les différentes institutions publiques concernés par l’entrepreneuriat….voire les chefs d’entreprises les plus « curieux » pour se situer dans cet univers.

 

Le contenu et les limites Cette note vise donc à regrouper toute analyse et toutes données essentielles de cadrage qui permettent de mieux comprendre le champ des créations/reprises d’entreprise, des petites entreprises et petites PME, plus largement le champ de l’entrepreneuriat, dont la sensibilisation à l’entrepreneuriat. Elle résulte du fruit de ma propre analyse et compréhension, du choix de développer tel ou tel thème parce qu’à mon sens utile pour les acteurs concernés. Ce ne sont donc pas des résumés ou des synthèses totalement fidèles à l’ensemble des textes lus.

 

Cette note mensuelle ne vise pas, en tout premier lieu à entretenir un débat voire porter un jugement d’expert sur les travaux publiés, mais seulement à les regrouper, tout au plus à formuler des mises en garde sur des méthodologies un peu succinctes. Cette note ne vise pas le recensement des nombreuses actions conduites, ni les évolutions réglementaires, déjà largement recensées par ailleurs, mais l’analyse ou le cadrage nécessaire (notamment chiffré) pour appréhender ces réalités, au fil des publications. Elle ne vise pas non plus, du moins pour le moment, le recensement des travaux académiques. La richesse de ce regroupement est liée à ma capacité à repérer les travaux, à analyser les documents reçus, au temps à y consacrer et au format de publication.

 

Un partenariat Publiée depuis janvier 2011, ce travail a été progressivement  proposé gratuitement à mon propre réseau d’acteurs et intervenants au profit des dirigeants de TPE, puis élargi au fil du temps à prés de 400 « abonnés », et plus largement via une dizaine de rediffuseurs.   Un partenariat est contractualisé avec la fondation MMA  entrepreneurs du futur (http://fondation-mma-des-entrepreneurs-du-futur.mma) qui diffuse sur son site un 4 pages, un autre est en cours de finalisation avec l’Ecole des Cadres et Dirigeants.

 

Qui je suis ? Ex directeur des études et ex directeur de l’OPPE à l’Agence Pour la Création d’Entreprises, ex directeur de développement économique, je regrettais de ne pouvoir déployer plus d’énergies pour comprendre et analyser, faute de temps, de moyens humains et de budget. En retraite, Il me semblait important et opportun de le faire.

 

Si vous souhaitez recevoir gratuitement lors de chaque parution ma note mensuelle, merci de m’en faire la demande par mail à l’adresse suivante andre@letowski.fr; du fait d’envoi en nombre, certain ne reçoivent plus ma note, merci de m’en faire part.